6 février 2017

Défi 30 jours # 3 - Introspection

Défi 30 jours # 3 - Introspection


Choix et conscience sont une seule et même chose.


Tu es sceptique?

Même quand j’ai l’impression de ne pas l’avoir, j’ai toujours le choix. 

Entre deux choix qui m’apparaissent négatifs ou imposés, je finis toujours par choisir celui qui me convient le mieux au moment où je prends la décision.  Bizarrement, le commun des mortels a tendance à penser que placé devant l’adversité, si les choix offerts ne correspondent pas à ce qu'il ferait en temps normal, bien, il n'a pas le choix de faire avec.

Bien, recadrons un peu le tout :

Parce qu’« avoir le choix » ne signifie pas que toutes les options offertes iront dans le sens de ce que je désire.

4 janvier 2017

Citation du jour - Le bonheur n'est pas un Pokemon

pokemon

31 décembre 2016

Défi 30 jours # 2 - introspection ludique

C'est avec grand étonnement que j'ai pris connaissance des statistiques de visualisation de mon premier défi 30 jours, voir le texte ICI. Cette invitation à réfléchir sur soi à battu tous les records de lecture de mes autres articles. Et j'en suis ravie, car cela signifie que nous sommes de plus en plus nombreux à se regarder le nombril pour mieux se comprendre et ainsi comprendre l'autre. En effet, regarder à l'intérieur de soi (introspection) est l'étape essentielle pour la découverte de sa « voie », car ne dit-on pas qu'avant de trouver son chemin, il faut se trouver soi?

27 décembre 2016

Oui je m'engage en relation, mais à ma manière.

Si tu ne te reconnais ni dans le rôle de celui qui demande à son/sa partenaire de s'impliquer/s'engager davantage dans la relation ni dans celui qui se fait faire le reproche, eh bien je t'envie.  Sérieux. Parce que, crois-moi, aucun des deux rôles n'est agréable à jouer.  J'ai longtemps cru faire partie du premier groupe; la blonde qui chiale que son chum ne veut pas s'engager plus sérieusement alors qu'au fond, j'avais, inconsciemment, encore plus la trouille qu'il s'exécute et rende la relation immuable.

Je ne me reconnais plus dans le modèle du couple standard. Le petit couple dont les membres du duo (parce qu'habituellement, le couple est formé de deux protagonistes) demeurent dans les mêmes pieds carrés. J'étouffe. Juste à l'idée d'ajouter à ma routine train/boulot/dodo/enfants un élément aussi prenant qu'un chum à temps plein avec, lui aussi ses enfants, et son train-train quotidien m'épuise psychologiquement.

15 décembre 2016

Chaque parent vient au monde en même temps que son premier enfant

parenting fail

Égoïstement, j’ai toujours voulu avoir des enfants comme on veut une maison ou une voiture. Une fois que je les ai eus, je me suis bien rendu compte combien j’étais égocentrique pour être LA mère que j’aurais voulu être. 

Mais sais-tu quoi?

Je suis la mère que je peux. 

Et ce qui me réconcilie avec la réalité versus mes attentes, c’est l’amour. 

De cela, je ne doute pas.

Pour certains, je ne suis pas suffisamment sévère, alors que pour d’autres, mon langage est trop directif. Qu’en pensent mes enfants? Ils ne s’en souviennent déjà plus. Et moi? Bien je choisis mes batailles.

1 novembre 2016

Friendzonée dans ma zone hors confort

Comment établir la frontière entre l'amitié et l'amour.  Peut-on réellement les compartimenter selon qu'il y ait du désir sexuel ou pas? Peut-on être passionnément ami comme il est assumé socialement d'être passionnément amoureux? Est-ce que l'amitié se termine lorsqu'un rapport sexuel intervient dans la relation?

Et qu'arriverait-il si, en réalité, il n'y en avait pas de différence? Serait-ce alors l'anarchie relationnelle? Pourquoi pas?  Je préfère voir des gens qui s'aiment et qui se font du bien, sans dessus dessous, un peu partout autour de moi que de plutôt faire face à des conflits d'ego supposément au nom de l'amour.