14 mars 2018

Fuck les flammes jumelles

ame soeur
En 2015, complètement déstabilisée par une rupture dont je ne comprenais pas les tenants et aboutissants, j'ai découvert le concept des flammes jumelles.  Puisque j'étais perdue et que je tentais de mettre un baume sur ma blessure par des explications rationnelles, je cherchais activement sur Google du réconfort.  Je suis tombée sur des centaines de textes dans ma langue, mais surtout de sources américaines décortiquant en long et en large, saupoudrés d'espoir et de mysticisme le concept des flammes  jumelles.  Étant déjà ouverte à recevoir ce genre d'idées, mais surtout désespérée, je suis tombée dans le panneau.


Ce que je lisais sur ces jumeaux spirituels m’interpellait mots après mots. Tout de la description fittait parfaitement avec nous deux.  Moi, en parfaite ''chaser'', allumée sur les choses spirituelles, travaillant tous les jours sur mon cheminement spirituel, et engagée sérieusement dans mon développement personnel.  Toi, le ''runner'' fuyant à chaque conflit, mais qui n'arrive pas à couper le fil invisible qui nous relie.   Tous les textes me confortaient dans ma compréhension de la relation : la rencontre, la rupture, la nuit noire de l'âme, le savoir du ''chaser'' et les peurs du ''runner''.  Tout faisait parfaitement écho profondément en moi.  Rien pour m'aider à faire un deuil rapide et sain.

Plus mes recherches avaient du sens et moins mon détachement se faisait envers lui.  Plus l'espoir augmentait qu'il y ait une intention divine à cette souffrance (rupture non désirée de mon bord) et qu'il finisse par comprendre lui aussi qu'on ne faisait qu'un, et que c'était MOI sa promise. Pas elle...  Pas celle à laquelle il tient tant mais qui est jalouse comme 1000.

Donc, un deuil qui n'en finit plus de finir puisque je nourrissais constamment des espoirs basés sur des chimères.  Je trouvais les signes ou coïncidences nécessaires pour rendre réelle ou véridique ce qui m'était balancé dans les textes (sans aucune preuve), moi la méfiante de nature, j'avais tassé du revers de la main toute pensée critique.  L'amour rend réellement aveugle.  Et ce n'était pas à mon avantage.  Genre, qu'on passe outre des signes qui nous sont utiles, mais qu'on préfère taire au nom de l'amour inconditionnel   Sti. Il y a t'il juste les femmes qui rêvent à ''charming'' pour tomber dans le panneau ?

Afin de solidifier cette nouvelle croyance, je m'associais à des gens aussi aveuglés que moi.  Nous nourrissions notre mirage par de belles intentions : travaille sur toi, tu vas voir, un jour, il y aura la grande réunion.  Peut-être pas dans cette vie-ci, mais un jour.  Au pire, tu auras appris ce qu'est l'amour inconditionnel.  BULL SHIT.   Tu sais ce que cela a créé chez moi cette croyance?   De l'attente et une fermeture sur toutes les autres relations potentielles qui ont suivies.  Je vivais en ''stand-by''.  En attendant que.   Ben tu sauras, qu'en attendant, lui il s'amuse et il s'en fout pas mal de sa pseudo ''flamme jumelle''.  Et grand bien lui fasse.  Il vient de se sauver 3 années de niaiseries.

Donc, ce deuil traîne depuis 2015. Nous sommes en 2018. Et cette relation n'a duré que 8 mois.  8 mois pour un deuil de près de 3 ans !!!!!  Tout ça a cause d'un concept de marde.

Ben c'est assez.   Je n'ai jamais eu besoin de croire en un concept de ce genre pour travailler à devenir une meilleure personne ou me rebrancher sur la source divine.  Non.  Alors, c'est quoi cette histoire?  J'étais vraiment embrumée.   J'ai essayé l'hypnose, des techniques PNL, des méditations guidées, des répétitions de phrases positives, les bonhommes allumettes, etc. pour me libérer de lui, et rien n'a marché.  RIEN.

Jusqu'à ce que je découvre que RIEN d'extérieur à moi ne pouvait me libérer de quelqu'un.  La seule manière de m'en détacher était de le désirer profondément ET de le décider.  Comment pouvais-je prendre cette décision, alors que j’espérais constamment que ce concept soit vrai? : qu'une ''RÉunion'' était possible si je faisais ce que j'avais à faire.  Tout cet acharnement bénéficiait à qui? Aux propriétaires/éditeurs de sites web sur le sujet, aux apprentis-coach spirituels, aux médiums, et name-it, mais sûrement pas à moi. À lui?  Il s'en contrefout, il profite de son moment présent avec sa dulcinée.

Seulement moi, j'ai nettement perdu de temps à lui accorder une importance qu'il n'avait déjà pas avant notre rencontre et qu'il n'aurait jamais eue si je n'avais pas été informée de ce concept des flammes jumelles.  J'aurai fait comme je sais si bien faire, passer à quelqu'un d'autre OU rester célibataire.

Mes enfants auraient pu bénéficier de toute cette attention au lieu de la dispenser sur une illusion.  Je n'aurais pas été malade. Je n'aurais pas insisté.

À tous les mois, suivant la rupture, j'ai prié, médité, fait des exercices pour couper les liens d'attachement, et ce, sans succès. J'ai consommé des corps pour oublier sa peau.  Je suis entré en relation en espérant passer à autre chose.  On m'a mise sur la médication, car j'ai voulu mourir. Je suis bien heureuse de m'être sevrée maintenant. 

Quand je repense à cette étape de ma vie, il y a une grande incompréhension : j'en ai eu des relations bien plus profondes et qui ont duré dans le temps, et qui se sont même transformées en super amitiés. J'ai eu des relations toxiques pour lesquelles les deuils se sont passés normalement, et jamais je n'ai eu l'impression d'avoir été avec une âme soeur ou flamme jumelle. Pourtant, j'ai perdu la connexion pour une relation de 8 mois. Pour un homme qui ne m'a absolument rien apporté (enfant, projets, entraide, souvenirs extraordinaires, etc.) et avec lequel, pour la première fois, j'étais prête à m'engager pour la vie.  Mon intuition n'était sûrement pas branchée sur la bonne prise.

C'est cette semaine que j'ai eu la prise de conscience nécessaire pour me libérer d'un homme qui ne me retient même pas, et d'une relation qui n'existe plus également depuis longtemps.

J'ai réalisé que je ne voulais pas arrêter de l'aimer et d'espérer, et que si je réussissais mon deuil, je mettais un X sur une potentielle réunion.  Je n'étais quand même pas pour tout saboter juste pour être heureuse !  Quelle égoïsme !  J'en ris.  Hey que j'étais perdue..  Combien de fois me suis-je fait accroire que mon deuil était fait, que j'étais passé à autre chose.  Menteuse !!  

Tu crois à ce genre de concept ?  Tu rêves de rencontrer ton âme soeur pour enfin vivre LA relation amoureuse dont on chante partout les louanges ?  Tu veux être en relation avec cette personne avec qui tout sera tellement plus facile ?   Ou bedon que tu seras enfin COMPLÈTE ?  

Go for it.  Jte laisse toute la place.   J'ai réalisé que j'ai déjà en masse les outils pour devenir la personne que je suis appelée à être, et/ou apprendre à me reconnecter à la source sans cette idiotie de croyance. Et que j'ai suffisamment d'opportunités au quotidien pour apprendre à aimer inconditionnellement.  Comme par exemple, mes enfants qui n'ont pas toujours des comportements adéquats, mon boss qui m'horripile parfois, mes collègues, mes connaissances, les voisins, les gens dans les transports en commun, Donald Trump, Guy Turcotte... Ce ne sont pas les occasions qui manquent pour apprendre à aimer, pardonner et devenir une meilleure version de soi-même.

Christian, je te libère, et en te libérant c'est moi que je libère.  Puisses-tu vivre pleinement cette vie et y trouver toutes occasions comme sources de plaisir, joie et amour.

*****

Si tu crois au concept des flammes jumelles parce que ton intuition te fait ressentir que c'est vrai, je n'ai aucun problème avec ça.  Fais juste attention à toi.  Si toute cette histoire ne t'a apporté que du positif, grand bien te fasse; moi j'ai perdu mon temps.

Est-ce que tu savais que beaucoup de ces fameux ''runner'' ne sont qu'en fait des pervers-narcissiques ? Imagines. Un pervers qui sait que tu le considères comme son jumeau... Tu lui offres sur un plateau d'argent tellement de place à te manipuler! Et si ton histoire t'était présentée sous cette facette, tu ne courrais peut-être plus autant (ni attendrais un retour) vers une personne qui clairement ne te mérite pas.  

C'est moins romantique vu sous cet angle hein?  Quand nous sommes désespérés, nous devenons des proies faciles à gober n'importe quoi pour donner du sens à une souffrance.  Notre esprit critique prend le bord, et devient insensible aux signes d'avertissement.  Avant de croire à la première solution magique, cherchons les sources et témoignages fiables.  Réapprenons à faire la différence entre intuition, instinct et pensées magiques.

Désolée si tu espérais trouver un texte supplémentaire pour te conforter dans tes croyances, j'ai sûrement pété ta baloune.




1 commentaire:

Anonyme a dit...

Les gens sur les réseaux sociaux créent déjà
le buzz.