1 mai 2018

Marchandaaaaage blues.

Cela fait 1 mois aujourd'hui que j'ai décidé de faire équipe seule, et je suis dans la phase où je ne me souviens que des raisons pour lesquelles je t'ai ouvert mon coeur et mon lit voilà 1 an et demie.

A tous les jours, je combat mes envies de m'excuser pour tout ce que tu voudrais bien me reprocher, tant que tu reprends du service. Il y a un débat intérieur entre mes deux cerveaux pis aucun ne semble vouloir gagner.


Alors je compense ma frustration en « en-cas de fin de soirée » devant des histoires qui ne me rappellent rien, mais qui pourtant me font pleurer.  Cela doit être des larmes de sources inconnues. J'ai des lbs aussi qui s'invitent d'où je ne sais où. Elles prennent l'espace laissé dans mes shorts.

Je ravive en moi les raisons de notre séparation et mes émotions du jour 1 post séparation refont surface, et je trouve une sorte de courage pour t'écrire ma rancune du jour.  Il n'y a rien là, tu ne me réponds même pas.  J'ai pitié de moi.

Pour passer le temps que tu comblais, je perds le miens à commercer ma présence contre une liste d'exigences. Et je ne donne suite à personne car le coeur n'y est pas.  Pas de veine! J'ai même la libido subzéro.

Bien hâte au mois no. 2. (ACCEPTATION)




Aucun commentaire: